Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Rédigez un compte rendu de réparation ou de réalisation personnelle d'un enregistreur de cassette compacte
Règles du forum
Consultez les règles spécifiques aux fiches de "Réparations ou Réalisations personnelles" en cliquant sur ce lien
Répondre
hdrobien
Messages : 945
Enregistré le : mar. 29 sept. 2015 10:17
Localisation : Paris

Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par hdrobien » mer. 7 oct. 2015 06:36

Une nouvelle arrivante, donnée contre bons soins par Olivier, que j'ai rencontré sur un autre forum et avec qui j’ai beaucoup de plaisir à parler Vintage.
photo1.jpg
photo1.jpg (102.75 Kio) Vu 1709 fois
photo1.jpg
photo1.jpg (102.75 Kio) Vu 1709 fois
Il s’agit du vaisseau amiral de la gamme Akai en 1975, et qui ne cédera sa place qu’à la fameuse GXC-570D avec laquelle elle partage d’ailleurs plusieurs pièces dont les têtes, la mécanique et certaines cartes électroniques...

Ses principales caractéristiques
- 3 têtes
- Double cabestan
- 3 moteurs
- Mécanisme à solénoïde commandé par touches douces rétro-éclairées
- Dolby B et filtre MPX
- ADR, système supposé réduire la distorsion
- Calibration manuelle avec générateur intégré

Parmi les curiosités chaque bobine possède son propre moteur (pas d’idler wheel), la vitesse d’avance rapide et de rembobinage est régulée grâce à la tension générée par le moteur non utilisé, et qui sert aussi à tendre la bande (frein magnétique).

Arrivée par la Poste sans souffrance la platine est globalement en très bon état et ne présente que quelques petits défauts mineurs :
- la lampe d’un des vumètres ne fonctionne pas,
- la prise secteur d’origine a été remplacée avec un domino.

A ce stade je me dis qu’une bonne révision suffira
- nettoyage des têtes
- démagnétisation
- réglage de l’azimut
- pulvérisation de bombe contact
- et bien sur nettoyage général

A l’ouverture du colis on sent tout de suite qu’on a affaire du sérieux, l’engin pèse plus de 11 kilos avec une bonne façade en métal bien épais.

L’ouverture du capot réserve son lot de surprise. Si ce dernier est bien en bois véritable il est pourtant recouvert d’un film imitation genre Venilia et son assemblage sent l’artisanal à plein nez (débordement de colle….).

A côté de ça, la mécanique en impose de par sa taille et son aspect de « machine outil industrielle », et le boitier est très rempli. Le moteur des cabestans saute aux yeux, il doit être 4 fois plus gros que ceux que j’avais l’habitude de voir, et chaque cabestan doit peser au moins 200 grammes. L’ensemble têtes/cabestans/galets est très imposant avec son « blindage frontal ».
photo2.jpg
photo2.jpg (163.23 Kio) Vu 1709 fois
photo2.jpg
photo2.jpg (163.23 Kio) Vu 1709 fois
photo3.jpg
photo3.jpg (84.25 Kio) Vu 1709 fois
photo3.jpg
photo3.jpg (84.25 Kio) Vu 1709 fois
photo4.jpg
photo4.jpg (150.96 Kio) Vu 1709 fois
photo4.jpg
photo4.jpg (150.96 Kio) Vu 1709 fois

Autre surprise je ne vois presqu’aucun circuit intégré (juste quelques préamplificateurs), que des composants discrets et surtout : AUCUN CONNECTEUR, que des fils wrappés avec peu de jeu. Si je tenais le gars qui s’est occupé de la conception ….
photo5.jpg
photo5.jpg (227.52 Kio) Vu 1709 fois
photo5.jpg
photo5.jpg (227.52 Kio) Vu 1709 fois
En fait on a un peu l’impression que la platine a été fabriquée à la main, sans machine automatique (et je pense ne pas être loin de la vérité).

A noter que pour une fois la courroie principal est en excellent état.

Le mode d’emploi et le service manual se trouvent assez facilement sur internet mais la faible résolution rend difficile la lecture des schémas.

Ne sachant pas pour le vumètre éteint s’il s’agit d’un problème d’ampoule ou d’alimentation je me lance préventivement à la recherche d’un modèle compatible (cylindrique 16x4mm 8V 200mA) et trouve sur Ebay Allemagne un modèle compatible avec la GXC-570D. La référence étant la même sur les 2 service manuals respectifs, j’en commande une paire (pour être sur d’avoir la même intensité des 2 côtés) et je les reçois 4 jours plus tard. L’opération peut commencer.

Je pars donc plein d’assurance dans un démontage en règle de la façade pour accéder aux dites ampoules. Rien de bien compliqué, des vis, des vis et encore des vis (presque toutes du même modèle, une chance).

Les ampoules sont fixées sur des petites platines que l’on ne peut pas, bien sur, totalement désolidariser de la platine. Super. L’ampoule incriminée a bien une des ses pates cassée. Je vais donc devoir les remplacer toutes les 2.
photo6.jpg
photo6.jpg (165.83 Kio) Vu 1709 fois
photo6.jpg
photo6.jpg (165.83 Kio) Vu 1709 fois
Après quelques efforts les nouvelles ampoules sont ressoudées à leur place.

Et bing, première déception : l’intensité lumineuse est beaucoup trop faible. Je vérifie une nouvelle fois : les services manuals ont bien la même référence. Pourtant en lisant (ou plutôt en déchiffrant) le schéma je remarque que la GXC-760D les alimente en 5V AC alors que la 570D envoie du 8V. Bigre.
photo7.jpg
photo7.jpg (154.27 Kio) Vu 1709 fois
photo7.jpg
photo7.jpg (154.27 Kio) Vu 1709 fois
Tant pis me dis-je. Soit je trouve ou crée une source 8V, soit je trouve des ampoules plus adaptées. Des essais avec des leds ne me satisfont pas, c’est soit trop blanc soit trop jaune soit trop fort. Et le look vintage y perd beaucoup.

Par cacher ma déception je décide de me faire une petite écoute rapide. Je mets donc une cassette, j’appuie sur « play » et là rien, ou presque. La platine tressaute mais rien de plus. Argh !!!!!

Le diagnostique tombe : le moteur qui entraine la bobine ne fonctionne pas. Vu la spécificité du moteur (qui sert à la fois de moteur, de générateur et de frein magnétique) en trouver un autre relève du miracle. Il faudrait cannibaliser une autre GXC-760D ou une 570D. A noter que même si équivalents, les moteurs droit et gauche des bobines sont très légèrement différents.
photo8.jpg
photo8.jpg (188.53 Kio) Vu 1709 fois
photo8.jpg
photo8.jpg (188.53 Kio) Vu 1709 fois
Deux coups de fer à souder plus tard (je rappelle que tout est soudé ou wrappé) une mesure au multimètre confirme que la résistance est infinie. Enfin pas tout à fait, puisqu’en tournant légèrement le moteur le multimètre semble lui aussi tressauter. L’espoir renait.

Je tente alors d’extraire le moteur pour pouvoir l’ausculter de près et je maudis à nouveau l’ingénieur qui a conçu le design intérieur vu la complexité.

Il faut couper la plupart des serre-câbles pour gagner un peu de jeu entre les différents sous-ensembles, enlever le flanc gauche du boitier, désaccoupler l’arrière de la mécanique supportant le moteur des cabestans, écarter ce qui reste de la mécanique en tirant sur les câbles, retirer les cabestans, démonter une partie du logement cassette et du mécanisme d’ouverture pour enfin retirer le moteur de son logement.
photo9.jpg
photo9.jpg (202.52 Kio) Vu 1709 fois
photo9.jpg
photo9.jpg (202.52 Kio) Vu 1709 fois
Il ne me reste plus qu’à retirer 3 toutes petites vis pour ouvrir le moteur et accéder au rotor et au stator. Rapidement je constate que la mousse utilisée pour plaquer les charbons sur le collecteur moteur part en lambeau et ne joue plus son rôle. Je la remplace par de petits morceaux de caoutchouc mousse découpés dans un joint isolant de fenêtre et teste à l’ohmmètre : ça semble fonctionner.
photo10.jpg
photo10.jpg (169.47 Kio) Vu 1709 fois
photo10.jpg
photo10.jpg (169.47 Kio) Vu 1709 fois
photo11.jpg
photo11.jpg (233.88 Kio) Vu 1709 fois
photo11.jpg
photo11.jpg (233.88 Kio) Vu 1709 fois
Je me dépêche de tout remonter (en maudissant à nouveau qui vous savez), de ressouder les câbles et j’appuie fébrilement sur la touche de lecture.

Surprise ! Si la lecture se fait bien, la bobine réceptrice tourne à l’envers. J’appuie en urgence sur la touche stop et extrait la cassette. Plus de peur que de mal, la cassette ayant été rembobinée juste avant, la bande n’est pas abimée.

Je vérifie que je n’ai rien inversé en ressoudant les fils mais non, tout semble normal. Je ressoude donc « à l’envers » et la machine réagit parfaitement cette fois ci. Mystère et boule de gomme. L’important c’est que ça marche.

Dans l’euphorie du moment je décide de vérifier la vitesse de défilement. La platine tire un poil court, 2% trop lentement, à mon avis imperceptible mais j’ajuste quand même.

Un dernier petit souci à régler : le compteur est extrêmement bruyant en rembobinage rapide, du fait de la courroie trop détendue. N’ayant pas cette taille en stock je la joue MacGyver en en coupant un bon centimètre et en recollant les 2 bouts à la SuperGlue. Et ça marche.
photo12.jpg
photo12.jpg (200.46 Kio) Vu 1709 fois
photo12.jpg
photo12.jpg (200.46 Kio) Vu 1709 fois
Vu la qualité du bloc des têtes et les très bons résultats en lecture je décide de ne pas toucher à l’azimut et me lance dans un nettoyage en règle de la façade, de la porte et des boutons : produit vaisselle en frottant avec une vieille brosse à dent, et pierre d’argile. Je termine par la pulvérisation de bombe contact dans les potentiomètres mais l’accès est très mal aisé.

Puis c’est au tour du bloc têtes/galets de passer à la toilette : alcool isopropyl et produit rénovateur pour caoutchouc.

La platine est maintenant dans un superbe état technique et cosmétique. Le clavier avec ses touches rétro éclairées est un régal pour les yeux.
photo13.jpg
photo13.jpg (160.75 Kio) Vu 1709 fois
photo13.jpg
photo13.jpg (160.75 Kio) Vu 1709 fois
Par respect pour cette "grande dame" je sors une cassette neuve pour le test d’écoute, une Maxell XL-IIS chrome, et je calibre la platine à l’aide du générateur intégré

L’écoute est très plaisante car le son est bien équilibré, stable, sans bruits parasites et micro variations propres aux platines cassettes (habitué au DAT je suis devenu très exigeant). Peut être lui reprocherais-je juste un extrême grave un peu court, mais en chipotant.

Enfin la platine est très agréable à manipuler, le fonctionnement est globalement très silencieux et très doux malgré le solénoïde. Rien à voir avec les « clacs » de la Dual C844 par exemple.

Dernier point la consommation. Sentant que la machine chauffait je me suis livré à un petit test de consommation électrique. Résultats : 20W à l’arrêt et 37W en lecture ! A titre de comparaison ma Yamaha K-720 consomme respectivement 5 et 7W dans les mêmes conditions

Quelques liens :
http://www.thevintageknob.org/akai-GXC-760D.html
http://www.vintagecassette.com/Akai/GXC-760D

hdrobien
Messages : 945
Enregistré le : mar. 29 sept. 2015 10:17
Localisation : Paris

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par hdrobien » mer. 7 oct. 2015 06:38

Et voici grâce au talent Didier alias LMXD une image exclusive:
GXC-760D 2 800X536.gif
GXC-760D 2 800X536.gif (1.64 Mio) Vu 1708 fois
GXC-760D 2 800X536.gif
GXC-760D 2 800X536.gif (1.64 Mio) Vu 1708 fois

bartos80
Messages : 50
Enregistré le : jeu. 1 oct. 2015 07:14

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par bartos80 » mer. 7 oct. 2015 07:34

j'en aurai une un jour....

Avatar du membre
Tichu
Contributeur 2015/16/17/18
Contributeur 2015/16/17/18
Messages : 3102
Enregistré le : dim. 13 sept. 2015 14:25
Localisation : 92

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par Tichu » mer. 7 oct. 2015 07:40

De la technique, des cheveux arrachés, de l'humour et même un peu de chipotage: un très bon CR :genial:
Modo chipoteur

broot
Contributeur 2015/17/18
Contributeur 2015/17/18
Messages : 440
Enregistré le : dim. 27 sept. 2015 19:33
Localisation : 11 - Pays cathare - Toques et Clochers

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par broot » mer. 7 oct. 2015 07:43

:mezomages:

Voilà une platine qui me plaît beaucoup (j'ai un faible pour Akai en magnéto :yes: ).

Bon ! probablement aussi, cela tient au talent de celui qui la présente !
Ton CR est :genial: . Merci.

Avatar du membre
william88
Contributeur 2015/16/17/18
Contributeur 2015/16/17/18
Messages : 1070
Enregistré le : sam. 26 sept. 2015 17:26

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par william88 » mer. 7 oct. 2015 08:16

:salut:

Très intéressant :genial:

Et cette platine et superbe :yes:

++

Avatar du membre
Rodolphe58
Messages : 11
Enregistré le : lun. 5 oct. 2015 02:17
Localisation : Marseille

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par Rodolphe58 » ven. 9 oct. 2015 15:52

Superbe mais c sacrement compliquer la dedans !
Il sert a quoi le bouton "peak check" entre les vumetre ?

hdrobien
Messages : 945
Enregistré le : mar. 29 sept. 2015 10:17
Localisation : Paris

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par hdrobien » ven. 9 oct. 2015 21:16

Il sert à mettre les vumètres en mode "peak", c'est à dire avec une réponse rapide censée mieux mesurer les crêtes (peak).

En mode normal les vumètres sont plus "amortis" et on mesure plutôt un niveau "moyen".

Avatar du membre
greg
Messages : 34
Enregistré le : mer. 21 oct. 2015 23:22
Localisation : 60

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par greg » lun. 26 oct. 2015 23:08

Quelle usine à gaz ! On voit qu'avec de la patience,tout est possible. :mezomages:
GREG

Avatar du membre
patchou81
Contributeur 2015/17/18
Contributeur 2015/17/18
Messages : 721
Enregistré le : mar. 6 oct. 2015 19:11

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par patchou81 » mer. 4 nov. 2015 02:01

:salut: compte rendu épatant,
Je me suis régalé :bave: je vais prochainement remettre en état une GXC-570D, que j'avais de coté pour banque de pièce... Mais ne pouvant me résoudre à la voir partir en morceaux, je me suis décidé de la remettre en état.
Surement que je ferais appel à tes talents hdrobien.

J'ai dû refaire faire le Transfo, qui étais HS (70 euros, frais de port compris)... C'est surement pour cela que j'avais obtenus de la part du vendeur, cette platine pour 30 euros.(en connaissance de cause).
Mais le vendeur, je pense, connaissais apparemment la panne, il m'a baissé le prix de 50 euros à 30 euros sans discuter.

En ce qui concerne là ( 760D ),j'avoue que j'aimerais bien un jour me l’offrir.........Elle est splendide :bave:

hdrobien
Messages : 945
Enregistré le : mar. 29 sept. 2015 10:17
Localisation : Paris

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par hdrobien » jeu. 5 nov. 2015 09:12

:respect:

Une 570D à retaper pour 100€ ça reste très correct.

De quoi souffre t elle ?

De mon expérience de cette famille (760D, 570D, 750D) c'est surtout la mécanique à nettoyer, notamment les axes des bras des pinchrollers qui se bloquent, et les moteurs des bobines qui fatiguent.

Avatar du membre
patchou81
Contributeur 2015/17/18
Contributeur 2015/17/18
Messages : 721
Enregistré le : mar. 6 oct. 2015 19:11

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par patchou81 » jeu. 5 nov. 2015 20:32

Je t'en avais parlé sur le forum voisin,
En fait quand je l'ai ramené chez moi, je l'ai mise sous tension pour voir... Et direct claquage du fusible d'alimentation.
Et en testant le transfo... Verdict, il est devenus très chaud et à crépiter...HS

J'ai donc envoyé le transfo chez la société ABL, qui me l'a refait à neuf, pour 70 euros.
Donc oui, comme tu le dis si ce n'est que le transfo, et rien d'autre, c'est une belle affaire.
Surtout quand tu vois à quels tarifs ces platines se revendent, oups ça fait peur!!!

Avatar du membre
patchou81
Contributeur 2015/17/18
Contributeur 2015/17/18
Messages : 721
Enregistré le : mar. 6 oct. 2015 19:11

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par patchou81 » jeu. 5 nov. 2015 21:02

Edit: Il me faut d'abord finir le Revox PR99-MKII, et après je m'attaquerais au "AKAI GXC-570D".
Et pour ceux qui m'on aidé pour l'Ampli AKAI AM-2850, il est de coté, presque fini... J'y reviendrais dessus quand j'aurais résolu un petit problème de potard, volume et balance.

Jean-Louis
Contributeur 2015/16/17
Contributeur 2015/16/17
Messages : 313
Enregistré le : lun. 5 oct. 2015 11:11
Localisation : Loiret (Env. Montargis)

Re: Révision d'une platine K7 Akai GXC-760D

Message par Jean-Louis » mar. 10 nov. 2015 14:21

:salut: Belle platine haut de Gamme, et bon "CR" de quoi vous tenir en haleine tout du long !!!
J'ai beaucoup aimé le révision du moteur, j'aurai fait de même !!!

:respect: :respect:
Ce qui a été monté, peut être démonté et donc réparé !!!

Répondre

Retourner vers « Enregistreurs de cassette compacte »