Cabasse Grand Large PST 16 - divers problèmes  [RÉSOLU]

Demande d'aide ou question technique au sujet d'un pré-amplificateur
Règles du forum
Consultez les règles spécifiques aux demandes d'aide en cliquant sur ce lien
Répondre
Scytales
Messages : 34
Enregistré le : ven. 30 oct. 2015 09:55

Re: Cabasse Grand Large PST 16 - Divers problèmes

Message par Scytales » mer. 26 oct. 2016 11:55

Des nouvelles du front !

Voici les travaux d'ors et déjà effectués :

- la carte-mère et le circuit imprimé d'alimentation ont été nettoyés à l'aide de cotons-tiges imprégnés d'isopropanol ;
- tous les contacts des connecteurs de cartes (à l'exception de celui sur lequel et enfiché la carte d'alimentation, qui n'est pas simple à démonter) qui étaient oxydés ont été décapés l'aide d'un grattoir en fibre de verre (un outil de numismate) ;
- les bornes RCA, recouvertes d'une sacrée couche de crasse et d''oxyde, ont été pareillement nettoyées à la fibre de verre ;
- pareil pour les fusibles et leurs supports ;
- passage à la gomme à encre des pistes de circuits imprimés en contact avec les connecteurs de la carte-mère ou de la carte d'alimentation (ça marche bien, mais ça raye un peu) ;
- le châssis et les boutons des potentiomètres ont été nettoyés à l'aide d'eau additionnée de liquide vaisselle ;
- grattage de traces de rouille en-dessous du couvercle (l'appareil a dû connaître l'humidité au cours de sa vie) et badigeonnage de deux couches d'antirouille ;
- une ampoule qui n'était pas au bon facteur de forme de changer (ce sont des ampoules d'éclairage pour vélo, encore assez facile à trouver !) ;
- remplacement de vis rouillées ou cassées ;
- le circuit imprimé qui supporte les bornes d'entrée/sortie a été fixé à nouveau correctement à l'aide de six vis+écrou (il n'était fixé que par deux vis+écrou alors qu'il y a six points de fixation sur lesquels j'ai trouvé des vestiges de rivets : quelqu'un a déjà démonté cette pièce au cours de la vie de l'appareil) ;
- réfection de quelques soudures sur la carte-mère, certaines me paraissant suspectes, mais en réalité, elles étaient toutes encore bonnes (les ponts qui font la jonction entre les deux faces du circuit sont réalisés à l'aide de rivets dans lesquelles l'étain de brassage a pris forme ce qui pouvait donner l'impression d'une soudure sèche) ;
- remplacement du montage antiparasite secteur (un condensateur en filtre de mode commun et deux condensateurs en filtre de mode différentiel) qui avait grillé, par un neuf (avec en plus une résistance de décharge du condensateur de mode commun ; un truc utile trouvé dans The Art of Electronic de Horowitz et Hill) ;
- remplacement des condensateurs de filtrage d'alimentation (il a fallu tricher un peu pour installer les composants neufs, car les pas des condensateurs d'origine ne se trouvent plus) : un Sic-Safco de 2 200 µF/63 V et un BC Component (aujourd'hui Vishay) de 4 700 µF/35V.

Finalement, l'appareil a plus été nettoyé en profondeur qu'autre chose.

J'ai testé les condensateurs chimiques d'alimentation d'origine une fois ceux-ci retirés du circuit : leurs ESR (résistance équivalente série) est difficilement mesurable avec mon testeur de composants, même celle du condensateur qui a pris un coup de chaud. Mon testeur, assez basique il est vrai, affiche le plus souvent 0 ohm et parfois (lorsque les composants ont été un peu chargés par des cycles de mesures successives) jusqu'à 0,03 ohms, ce qui n'est pas beaucoup. Le condensateur de 5 000 µF, qui a pris un coup de chaud, n'a qu'une capacité d'environ 4 300 à 4 400 µF, cependant. Celui de 2 500 µF a encore cette capacité. Seul le condensateur de 5 000 µF, qui était tout de même un peu bombé et qui était donc engagé sur la pente du vieillissement accéléré, devait a priori être absolument changé.

J'ai testé les petits condensateurs chimiques sur les cartes. Tous ne peuvent pas être testés en circuit, car la tension générée par le testeur de composant fait réagir les jonctions de quelques transistors, mais la plupart sont mesurables in situ. Les condensateurs testés en circuit paraissent tous bons pour le service ! Tous sont au-dessus de leurs capacités nominales et leurs ESR sont très faibles. Les petits condensateurs de 10 µF/25V ont des ESR qui sont variables, mais ne dépassent pas 4 ohms ce qui, pour la taille, la capacité et le voltage de ces composants, est plutôt remarquable. Je n'arrive pas à identifier ces composants, qui ne portent qu'un logo qui m'est inconnu. Moi qui m'apprêtais à casser ma tirelire pour remplacer tous ces condensateurs chimiques, me voilà dubitatif sur la nécessité de l'opération.

Du coup, j'ai remonté partiellement le préampli pour faire un test intermédiaire. Un peu de sueur froide pour commencer : l'appareil une fois branché sur le secteur ne réagit plus du tout ! Il me faut plusieurs longues minutes pour que je me rende compte que j'ai oublié le bouchon sur la prise de la télécommande, bouchon qui fait partie du circuit de mise sous tension ! Une fois le bouchon en place tout fonctionne à nouveau ! Ouf !

Pas de tension continue en sortie, tout va bien au casque (AKG K141 de 600 ohms), sans bruit parasite ni ronflette.

Essai sur la chaîne : il marche ! Le bruit de fond qui m'embêtait est sensiblement plus discret et en tout cas il ne se remarque plus depuis le point d'écoute dans les moments de silence, même tard la nuit. Le bruit de fond reste audible lorsque j'approche l'oreille des hauts-parleurs de grave. Sauf à ce qu'un défaut de câblage demeure, je pense qu'il ne faut pas attendre de miracle. Un silence de tombeau n'est sans doute pas possible compte tenu du type de circuit électronique employé dans ce vieil appareil. L'essentiel étant que ce bruit de fond ne soit pas intrusif.

Jusqu'à présent, les quelques "plops" parasites et le "shhhh" s'évanouissant après la mise sous tension qui faisaient partie des symptômes de mauvais fonctionnement ne se sont plus manifestés.

Sur le plan de la qualité sonore, le préampli marche, comme avant ce début de restauration, plutôt bien, et même rudement bien pour un appareil aussi vieux.

C'est vraiment très encourageant !

Je ne sais pas si je vais remplacer les condensateurs ou autre vieux composants par des neufs, mais il est maintenant certain que la restauration en vaut la chandelle et je vais me livrer au (fastidieux) travail de monter un nouveau réglage de volume pour remplacer celui qui est partiellement cassé.

Avatar du membre
oldmarantz
Messages : 470
Enregistré le : lun. 28 sept. 2015 11:07
Localisation : Capitale des Gaules
Contact :

Re: Cabasse Grand Large PST 16 - Divers problèmes

Message par oldmarantz » mer. 26 oct. 2016 12:26

Avec quoi mesures tu l'ESR de ces capas?

Scytales
Messages : 34
Enregistré le : ven. 30 oct. 2015 09:55

Re: Cabasse Grand Large PST 16 - Divers problèmes

Message par Scytales » jeu. 27 oct. 2016 00:46

J'ai acheté un testeur de composant fait en Chine sur un projet ouvert d'un allemand (je crois), le MK-328 : http://www.eevblog.com/forum/testgear/$ ... r-project/

Ce n'est pas un appareil de précision, mais ça donne une idée.

En ligne
Avatar du membre
dedefr
Contributeur 2015/16/17/18/19
Contributeur 2015/16/17/18/19
Messages : 4873
Enregistré le : jeu. 24 sept. 2015 19:15
Localisation : Alsace

Re: Cabasse Grand Large PST 16 - Divers problèmes

Message par dedefr » jeu. 27 oct. 2016 08:14

Scytales a écrit :J'ai acheté un testeur de composant fait en Chine sur un projet ouvert d'un allemand (je crois), le MK-328 : http://www.eevblog.com/forum/testgear/$ ... r-project/

Ce n'est pas un appareil de précision, mais ça donne une idée.
j'ai le même, et ça rends de très bon services !

Scytales
Messages : 34
Enregistré le : ven. 30 oct. 2015 09:55

Re: Cabasse Grand Large PST 16 - Divers problèmes

Message par Scytales » ven. 28 oct. 2016 10:42

Cela fait maintenant plusieurs jours que le préampli tourne au casque puis sur la chaîne. Outre qu'il marche remarquablement bien, aucun des défauts que j'ai listés en première page, le chuintement à la mise sous tension, "buzzzz" légèrement audible dans les haut-parleurs de grave des enceintes principales depuis la place d'écoute, ne se sont manifestés.

A part le nettoyage et la fixation correcte du circuit imprimé portant les entrées/sortie au châssis, je n'ai changé que les condensateurs d'alimentation et l'antiparasite. S'il y avait un problème de filtrage d'alimentation, le mode de défaillance des condensateurs n'est pas révélée par l'ESR tel que mesurée par mon testeur de composant, ni par la capacité. Toutefois, il y a toujours un léger bruit de fond dans les haut-parleurs de grave, mais il faut approcher l'oreille pour l'entendre. Le bruit de fond est inexistant dans les haut-parleurs des caissons de grave, qui sont filtrés à 50 Hz. Ce bruit est donc plutôt un parasite de redressement.

Je vois deux hypothèses : soit l'ESR des condensateurs à 100 Hz était sortie des clous, ce que ne révèle pas une mesure de l'ESR a plus haute fréquence comme le fait mon testeur de composant, soit j'ai rétabli un bon contact de masse au cours du travail de nettoyage ou de fixation.

Scytales
Messages : 34
Enregistré le : ven. 30 oct. 2015 09:55

Re: Cabasse Grand Large PST 16 - Divers problèmes

Message par Scytales » sam. 5 nov. 2016 15:15

J'ai écrit plus haut que le circuit imprimé qui porte les bornes d'entrée/sorties avait déjà été démonté au cours de la vie de cet appareil. Dans la configuration de l'appareil tel que je l'ai reçu, le plan de masse du circuit imprimé n'est pas isolé du châssis, mais en contact directe avec lui.

Ayant vu sur le Net des photographies de nombreuses électroniques Cabasse plus anciennes sur lesquelles la masse des prises RCA est isolée du châssis par de la bakélite, je me suis demandé si la configuration actuelle de mon préamplificateur était bien celle d'origine et si un isolant n'avait pas, volontairement ou accidentellement, été retiré de l'appareil.

J'ai fait aujourd'hui un essai en isolant le circuit imprimé du châssis (au multimètre en mode de test de continuité, il n'y a alors plus de continuité entre la masse des RCA et le châssis).

Résultat : le bruit de fond vers 100 Hz qui est audible quand je colle l'oreille près des haut-parleurs ne change pas de niveau mais par contre, il y a un souffle important qui apparaît sur les sorties et dont le niveau varie avec le positionnement du contrôle de volume (le souffle est minimal vers la moitié de la course d'atténuation et augmente progressivement lorsqu'on diminue ou qu'on augmente le volume à partir de cette position).

A priori, la configuration normale est donc : masse du circuit imprimé des prises d'entrée/sortie en contact direct avec le châssis.

Scytales
Messages : 34
Enregistré le : ven. 30 oct. 2015 09:55

Re: Cabasse Grand Large PST 16 - divers problèmes

Message par Scytales » dim. 24 févr. 2019 15:47

Bonjour,

Finalement, petit à petit, j'ai restauré l'appareil dans tous ses aspects.

J'ai pu comparer mon exemplaire avec d'autres, dans leur état d'origine, et je confirme que le circuit imprimé qui supportent les bornes d'entrées/sorties est directement riveté au châssis, sans isolation entre le plan de masse et l'acier du châssis. Mieux encore, dans les exemplaires dans leur état état d'origine, il y a deux ponts de soudure à l'étain entre le plan de masse et l'acier du châssis : un au niveau de la masse d'une embase RCA d'entrée du canal de droite et un autre au niveau de la masse de l'embase RCA de la sortie n° 1 du canal de droite. Des essais m'ont permis de déterminer que la présence de ces ponts de soudure réduit ou fait disparaître la susceptibilité de l'amplificateur aux parasites transmis par voie aérienne (provoqués par des arcs lors de la fermeture d'interrupteurs ou des démarreurs de tubes à néon).

J'ai changé tous les condensateurs chimiques axiaux par des Vishay 021, 030 ou 138 de même valeurs de capacité que d'origine selon disponibilité, ainsi que les céramiques disques de découplage sur les cartes d'entrée ligne par des céramiques X7R AVX Dipguard de 100V pour faire bonne mesure. Certains des gros condensateurs de liaison de 100µF sur les cartes les plus près de la sortie devaient être rincés, car remplacer ces condensateurs a fait disparaître quelques crépitements audibles dans le signal lors de passage lourdement chargés en niveau dans l'extrême-grave.

J'ai aussi nettoyé ou renettoyé les borniers, les claviers à touches et les potentiomètres à l'aide de produit Caig adaptés (ça marche impeccablement, surtout le Faderlube F100 pour les potentiomètres !).

J'ai recollé en place les guides-lumières qui servent d'indicateurs d'entrée et changé quelques ampoules des claviers à touche qui avaient grillé. Les cabochons des touches de retirent en leur faisant faire un quart de tour dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Les ampoules à filament sont des 6,3 V/30 mA de type T1 1/2 (diamètre 5 mm) à fils de connexion recourbés.

Et puis surtout, j'ai remplacé le double commutateur rotatif qui sert de contrôle de volume par un commutateur neuf sur lequel j'ai monté des résistances Vishay CMF50 en fonction de l'échelle calculée plus haut. Ces résistances sont très pratiques, car elles sont suffisamment petites pour être soudées d'une borne à l'autre du commutateur sans déborder du diamètre extérieur maximale déterminé par l'extrémité des languettes de connexion du commutateur. C'est important, car la place est compté en largeur comme en longueur.

Le montage du commutateur est sans particularité, si ce n'est qu'il faut rogner à peu près la moitié du picot d'arrêt en plastique pour le faire entrer dans la découpe d'origine en façade.
P1030768.JPG
P1030768.JPG (268.89 Kio) Vu 837 fois
P1030768.JPG
P1030768.JPG (268.89 Kio) Vu 837 fois
A l'usage, le nouveau commutateur ne provoque aucun bruit électrique. Il est un peu plus bruyant sur le plan mécanique et moins facile à tourner que le Jeanrenaud d'origine, mais ces inconvénients sont mineurs.

Scytales
Messages : 34
Enregistré le : ven. 30 oct. 2015 09:55

Re: Cabasse Grand Large PST 16 - divers problèmes

Message par Scytales » dim. 24 févr. 2019 16:06

Voilà une photo en gros plan du commutateur d'origine pour voir où se situait le problème : le demi-disque qui établit une partie des contacts sur l'une des galettes avait tout simplement disparu !
P1030770.JPG
P1030770.JPG (244.39 Kio) Vu 834 fois
P1030770.JPG
P1030770.JPG (244.39 Kio) Vu 834 fois
J'ai vérifié la valeur des résistances après l'extraction avec un bon éclairage. J'ai commis quelques petites erreurs de lecture de la couleur de certains anneaux. L'échelle indiquée ci-dessus erronée. L'échelle d'origine vérifiée est celle-ci :

R18_____2,05K
R17_____1,47K
R16_____1,05K
R15_____511R
R14_____412R
R13_____124R
R12_____255R
R11_____205R
R10_____162R
R9______130R
R8______102R
R7______90,6R (et non 80,6R)
R6______137R
R5______76,9R (et non 76,8R)
R4______43,2R (et non 41,2R)
R3______24,9R
R2______13R
R1______19,9R (et non 17,8 R)

Total nominal : 6 876,5 ohms.

Un dernier mot sur les commutateurs de remplacement. Ce sont des composants semble-t-il fabriqués par la firme chinoise HongYu : https://hongyu.manufacturer.globalsourc ... itch/2.htm

J'en ai acheté deux autres sur ebay avec des tiges rondes, car la forme avec méplat de la tige de réglage des commutateurs photographiés ci-dessus n'est pas optimale pour monter le bouton d'origine.

Cependant, les modèles que j'ai reçus, qui n'ont pas de pattes dorées, sont plus difficiles à tourner. La lecture du site du fabriquant permet de constater qu'il existe en effet deux variantes mécaniques de ce composant, l'une qui nécessite à peu près moitié plus de force pour être actionnée que l'autre à nombre égal de galettes. C'est bon à savoir, car le confort d'utilisation avec la première variante est vraiment moins bon avec un bouton de réglage de diamètre 34 mm.

Voilà.

Je passe donc en résolu, bien qu’objectivement, subsiste toujours un léger bruit de fond audible lorsqu'on colle l'oreille aux hauts-parleurs de grave (ronflette à 100 Hz). Mais, vu l'âge du capitaine, je pense que c'est la limite de performance des circuits de l'époque ou alors une soudure sèche qui est passée inaperçue.

Avatar du membre
TDS
Contributeur 2015/16/17/18/19
Contributeur 2015/16/17/18/19
Messages : 7095
Enregistré le : sam. 26 sept. 2015 17:34
Localisation : Wallifornie

Re: Cabasse Grand Large PST 16 - divers problèmes

Message par TDS » dim. 24 févr. 2019 16:15

Scytales a écrit :
dim. 24 févr. 2019 16:06
Voilà une photo en gros plan du commutateur d'origine pour voir où se situait le problème : le demi-disque qui établit une partie des contacts sur l'une des galettes avait tout simplement disparu !

P1030770.JPG

J'ai vérifié la valeur des résistances après l'extraction avec un bon éclairage. J'ai commis quelques petites erreurs de lecture de la couleur de certains anneaux. L'échelle indiquée ci-dessus erronée. L'échelle d'origine vérifiée est celle-ci :

R18_____2,05K
R17_____1,47K
R16_____1,05K
R15_____511R
R14_____412R
R13_____124R
R12_____255R
R11_____205R
R10_____162R
R9______130R
R8______102R
R7______90,6R (et non 80,6R)
R6______137R
R5______76,9R (et non 76,8R)
R4______43,2R (et non 41,2R)
R3______24,9R
R2______13R
R1______19,9R (et non 17,8 R)

Total nominal : 6 876,5 ohms.

Un dernier mot sur les commutateurs de remplacement. Ce sont des composants semble-t-il fabriqués par la firme chinoise HongYu : https://hongyu.manufacturer.globalsourc ... itch/2.htm

J'en ai acheté deux autres sur ebay avec des tiges rondes, car la forme avec méplat de la tige de réglage des commutateurs photographiés ci-dessus n'est pas optimale pour monter le bouton d'origine.

Cependant, les modèles que j'ai reçus, qui n'ont pas de pattes dorées, sont plus difficiles à tourner. La lecture du site du fabriquant permet de constater qu'il existe en effet deux variantes mécaniques de ce composant, l'une qui nécessite à peu près moitié plus de force pour être actionnée que l'autre à nombre égal de galettes. C'est bon à savoir, car le confort d'utilisation avec la première variante est vraiment moins bon avec un bouton de réglage de diamètre 34 mm.

Voilà.

Je passe donc en résolu, bien qu’objectivement, subsiste toujours un léger bruit de fond audible lorsqu'on colle l'oreille aux hauts-parleurs de grave (ronflette à 100 Hz). Mais, vu l'âge du capitaine, je pense que c'est la limite de performance des circuits de l'époque ou alors une soudure sèche qui est passée inaperçue.
Ce demi-disque disparu ... DISPARU sans laisser de trace ? :tou-triste:
6 241 509 629 152 650 000 charges élémentaires par seconde
Rejoins le côté obscur du forum, on a des cookies.

Scytales
Messages : 34
Enregistré le : ven. 30 oct. 2015 09:55

Re: Cabasse Grand Large PST 16 - divers problèmes

Message par Scytales » dim. 24 févr. 2019 16:23

Aucune trace !

C'est dans cet état que j'ai reçu l'appareil... après son passage par une enseigne de dépannage électronique, dans lequel j'avais déposé le préampli pour vérification sitôt acheté sur ebay...

Avatar du membre
TDS
Contributeur 2015/16/17/18/19
Contributeur 2015/16/17/18/19
Messages : 7095
Enregistré le : sam. 26 sept. 2015 17:34
Localisation : Wallifornie

Re: Cabasse Grand Large PST 16 - divers problèmes

Message par TDS » dim. 24 févr. 2019 16:38

:icon_thumbsdown:

Franchement, ça me conforte dans ma préférence à acquérir un élément dans son jus jamais ouvert même en panne.
Jusqu'à présent, souvent des mauvaises surprises dans les autres.
Jusqu'à trouver un ampli bidouillé avec un canal en panne, l'autre valide connecté aux canaux gauche ET droit à l'arrière pour "faire croire" à un appareil fonctionnel.

Bref, belle intervention !
:mezomages:
6 241 509 629 152 650 000 charges élémentaires par seconde
Rejoins le côté obscur du forum, on a des cookies.

Répondre

Retourner vers « Pré-amplificateurs »